Composer une photo macro sous l’eau

La composition d’une photo, sous marine ou non, est primordiale. Il est capital d’en avoir conscience lors de la prise de vue.

Pour cela, rappel de quelques règles cruciales à respecter:

« L’approche » pour la photo macro sous marine

Avoir le sujet de face ou de profil.
photo macro sous marine - gabriel barathieu-voyage mozambique-Harlequin shrimp (Hymenocera picta)

Pour faire une belle photo, le un sujet doit vous faire face, ou être de profil.

Evitez un sujet fuyant, qui serait de fait peu mis en valeur.

C’est l’erreur type du photographe débutant, et exactement le genre de photo à bannir.

Au passage, vous prendrez beaucoup moins de photos macros, mais elles seront de meilleure qualité!

De la même manière, évitez de photographier un sujet  de dessus, car vous « l’écraser ».

Vous devez donc soigner votre approche pour ne pas effrayer le sujet, vous mettre à son niveau voire légèrement en dessous de lui.

 

La composition d’une photo macro

La composition d’une photo macro est également capitale, et vous devez y penser dès la prise de vue.

Pour une bonne lecture de la photo, il faut décentrer le sujet.

En effet, il est plutôt déconseillé de centrer un sujet sur une photo, tout simplement pour attraper les points d’ancrage naturels que nos yeux créeront lors du décryptage de la photo. 

Attention cependant à ne pas le coller sur les bords.

Comment  placer le sujet dans le cadre?

Il faut tout simplement le décentrer afin de lui donner de l’espace. Si le sujet est de profil, cet espace doit se trouver devant lui.

Photo macro sous marine-technique photo plongée sous marine-nudi-gabriel barathieu

« Attention à ne pas avoir trop  d’espaces dit « négatifs », qui sont en fait les espaces vides, les volumes non remplis d’une photo. »

photo macro sous marine-photo macro d'un poisson-gabriel barathieu-Apogon_macro_compo.png

Sur la photo ci-dessus, l’espace négatif ce situe à la droite du sujet.

Cet espace doit être correctement dosé pour que le sujet n’y soit pas perdu.

Si vous n’en mettez pas assez, la photo pourrait être surchargée, et sa lecture devenir compliquée. Généralement l’espace négatif  correspond à 1/3 de la photo.

 

La profondeur de champ

En photo macro, et même en photo de manière générale, il n’y pas deux dimensions… mais trois!

La profondeur de champ donne du relief à la photo sous marine.

On peut aussi utiliser une faible profondeur de champ pour faire mettre en valeur un point précis d’une photo macro.

Il est donc important de soigner l’endroit de la mise au point (généralement sur les yeux).

Il convient également d’avoir quelques notions sur celle-ci.

Elle dépend bien évidemment de l’ouverture mais aussi de la distance à laquelle vous photographiez un sujet.

Pour faire simple:

  • plus vous êtes proche du sujet, plus la zone de netteté sera petite
  • au contraire, plus vous êtes loin du sujet, plus zone de netteté sera grand.

photo macro sous marine-gabriel barathieu- Gobi_compo_macro

Pour cette photo macro, j’ai choisi une très courte profondeur de champ afin de mettre en valeur les yeux du gobi.

La faible profondeur de champ peut être aussi utile si vous avez un arrière plan qui ne met pas en valeur votre sujet.

composition macro photo sous marine-Crevette_compo_macro.png

 

Pour conclure sur la photo macro

Vous avez désormais quelques règles de bases pour composer de parfaites photos macro lors de vos futures excursions en plongée sous marine.

cependant, bien souvent, ces règles ne pourront pas être respectées à la lettre.

Il vous faudra donc trouver le bon compromis afin d’avoir un équilibre et une bonne lecture de la photo.